​Covid-19 : inconscience des uns, angoisse des autres.
تاريخ النشر : 30-06-2020
 
 
L’inconscience d’une partie de la population devant l’inquiétante recrudescence des cas confirmés de coronavirus, tranche singulièrement avec l’angoisse de très nombreux citoyens, impuissants devant l’incurie et la désinvolture de certains de leurs concitoyens.

« Dites-moi à quoi peut bien servir un masque s’il est posé en dessous du menton », mais il se trouve des gens qui n’arrêtent pas de triturer leur bavette pour poser ensuite leurs mains partout, c’est « irresponsables ».
 
Quotidiennement, le fossé qui sépare les personnes responsables, soucieuses de contribuer à freiner la propagation du virus, et certaines personnes n’ayant visiblement cure des gestes simples destinés, pourtant, à les protéger et à protéger leur entourage.

Rappelons, pour prendre l’exemple de la journée du 26 juin dernier, le Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique, avait fait état de l’enregistrement de nouveaux 405 nouveaux cas confirmés de Covid-19 sur un prélèvement de 1562 échantillons avec 5 088 Cas actifs. Aujourd’hui nous sommes à 5212 cas actifs et 66 décès.
 
Les médecins et spécialistes le disent et le redisent chaque jour, « l’indiscipline et le laisser-aller sont, à 90%, à l’origine de l’augmentation des cas de contamination ».
 
Il faut nous rendre à cette évidence que les chiffres grimpent substantiellement à chaque fois que les autorités lâchent un peu de lest. En matière de prévention et de lutte contre le coronavirus, les autorités doivent, passer à la vitesse supérieure en se montrant davantage intransigeantes devant chaque incartade. Il faudra fermer les locaux commerciaux et nombre de marchés peu enclins à faire respecter les orientations des autorités sanitaires.
 
Comment comprendre que des gens continuent de « s’agglutiner » çà et là en ville, dans les transports publics sans aucun respect des règles de distanciation physique, avec la bavette posée en dessous de la bouche, à se savoir infecté et continuer à vivre comme si de rien était. Nous devons être plus consciencieux et protéger autrui.
 
Le gouvernement doit arrêter de nouvelles dispositions pour le respect des règles de prudences et inciter la population à une prise de conscience, généraliser ces mesures à l’ensemble des opérateurs économiques, commerçants, clients, transporteurs et usagers des transports.
 
En ce qui concerne notre communauté, « la communauté Libanaise », je demande à mes frères et sœurs de se protéger et protéger les autres.
 
L’inconscience et le non-respect des gestes barrières sont à la base d’un grand nombre de contamination. 
 
Que Dieu nous protège !!!
 
 
Imad Badreddine
 
 
 
 

   

اخر الاخبار